Err

Votre panier : 0,00 EUR
Bienvenue sur le site ORPHEON

Pneumologie

La pneumologie du CHU de Rouen réunit deux sites dont les activités sont complémentaires : le service de pneumologie de Charles Nicolle et celui de Bois-Guillaume. Ils devraient se regrouper au sein de l’hôpital Charles Nicolle d’ici 2018-2019.  Il y a en général 6 à 8 internes par site.

A Charles Nicolle, l’activité est orientée vers l’oncologie thoracique, les pathologies interstitielles, la mucoviscidose, les pathologies de l’immunodéprimé, l’allergologie respiratoire et l’endoscopie interventionnelle, tandis qu’à Bois-Guillaume, elle est plutôt centrée sur la prise en charge de l’insuffisance respiratoire chronique (BPCO, obèses, maladies neuro-musculaires…), de l’insuffisance respiratoire aiguë, de la ventilation mécanique, de l’HTAP et des pathologies respiratoires du sommeil.

Au sein des deux sites, la formation et la bonne entente sont présentes : chefs jeunes et dynamiques, et tous les mardis après-midi est organisée une réunion d’enseignement hebdomadaire commune qui alterne séances de bibliographie, présentation-discussion d’un cas clinique par les internes, réunion d’anatomie pathologique, RMM de chirurgie thoracique, RCP d’HTAP, une RCP de pathologie interstitielle et une RCP régionale d’Insuffisance respiratoire chronique graves.

Il y a également 4 services de pneumologie de périphérie où les internes peuvent aller en stage : le Havre (universitaire depuis 2016), Elbeuf, Evreux, Dieppe.

 La formation théorique a également lieu lors des journées DES 4 fois par an, avec les villes du G4 : Caen, Lille, Amiens, Liège, Bruxelles.

Avec la réforme de l’internat, le cursus de pneumologie comprendra 10 semestres répartis en 3 phases : phase socle (1 an), phase d’approfondissement (3 ans), et phase de consolidation (1 an). Pour connaître et comprendre les modalités précises de la réformes appliquées au DES de pneumologie, allez jeter un œil au guide réalisé par l’AJPO2, association des jeunes pneumologues. Vous y trouverez également des informations sur la spécialité, ville par ville.

Points positifs : deux sites au sein du CHU dont l’activité est complémentaire et très variée, bonne ambiance entre co-internes avec des promo de 6 à 7 internes, dans une jolie ville, à taille humaine, où tout le monde se connait et se rencontre facilement. A proximité de Paris, et de la mer !

Points négatifs : un rythme assez soutenu, avec des astreintes de week-end et samedis matins régulièrement. Les gardes aux urgences assez fréquentes (3 à 4 par mois) et difficiles, mais formatrices et les repos de gardes sont respectés ! 

N’hésitez pas à consulter le guide de l’AJPO2, et  à nous envoyer un mail à referent.pneumo.rouen@hotmail.fr si vous avez des questions !

A bientôt !

Marielle et Mathilde, internes référentes.